Exploradome

Aux illusions perceptives, nous avons

  •  eu du mal à mettre les ballons dans le panier de basket avec ces lunettes à prisme,
  • beaucoup joué dans la boite  phosphorescente où l’on peut accrocher son ombre au mur…

voici un petit aperçu en images, nous aurions presque pu créer une histoire toutes en ombres….

[nggallery id=13]

Et puis nous avons aussi joué à boucle d’or avec la chaise géante et la chaise normale, fait rouler une roue carrée (d’ailleurs elle roulait beaucoup mieux que la roue ronde)…

[nggallery id=14]

A l’exposition temporaire « Animation’Action »

Camille et Damien ont créé des films d’animation et il fût difficile de quitter cette salle … trop bien

Nous avons passé un super après-midi… à renouveler dès que possible.

Je remercie vivement et bien tard Anaïs Moore (elle se reconnaîtra), de m’avoir fait connaître l’Exploradome et surtout de m’avoir enrichi de son expérience sur la conception et l’évaluation d’une exposition.

Enfin, J’ai juste un regret nous n’avons encore trouvé un moyen pour rendre encore plus autonomes les enfants dans  la manipulation et la compréhension des expériences sans la présence systématique d’un adulte, sans nécessité de savoir lire, comment canaliser l’attention de ces enfants qui se jettent partout pour manipuler les objets et passer bien vite à un autre….

*note de fin : L’exploradome de Paris fut inauguré en 1998. Musée crée à l’initiative de Goery Delacôte, directeur de l’Exploratorium de San Francisco, et directeur du centre de sciences d’Art-Bristol en Angleterre. Celui de Vitry sur seine, ouvert en 2009 est géré par l’association Savoir apprendre.

Publié dans Billets d'humeur