STONE appliquée à la signalisation ferroviaire

Voici comment nous avons mis en oeuvre STONE pour comparer les signaux sur ligne classique et ligne à grande vitesse auxquels les conducteurs du Thalys sont confrontés dans leurs trajets trans-frontaliers. Ci-après eux analyses comparatives des signaux ou repères présents sur les lignes classique  et à grande vitesse en France et en Belgique.

Signaux ligne classique

On voit bien sur ces différents types de signaux comment les réseaux qui les décrivent sont plus complexes en Belgique qu’en France. Sur la signalisation française, les signaux héritent des propriétés justes supérieures, sans exception.

signb-f

Signaux lignes à grande vitesse

En France, il y a 2 catégories de repères les permissifs et les non permissifs. Les procédures associées aux permissifs se font par adjonction de nouvelles propriétés. Chaque permissifs d’un niveau hérite des procédures du niveau juste supérieur.

Dans les procédures Belges, on constate la complexité du réseaux des repères avec des exceptions. Il y a un repère qui est à part car il présente une couronne. Quant à l’autre catégorie de permissifs , elle se subdivise en deux branches (avec ou sans oeilleton). On voit qu’un repère non permissif est un repère permissif auquel on a jouté des propriétés.

reperes

Publié dans Billets d'humeur