Le changement, c’est maintenant ou pas

Je ne résiste pas à faire ce petit clin d’oeil à l’actualité politique… ça y est je me suis décidée à compiler des informations sur un sujet que j’affectionne… le “change blindness” ou la cécité au changement.

Le “change blindness” est un phénomène très connu et largement étudié dans la perception visuelle et dans l’attention. Il faut distinguer :

  • Le “change blindness” ou cécité au changement, aveuglement qui arrive lorsque nous nous désinvestissons notre regard d’une scène (détournement du regard), lorsque qu’un masque  cache une scène (distracteur, scintillement…) [Rensink et al., 1997]
  • La cécité attentionnelle est notre capacité à ne pas voir ce qui se trouve sous nos yeux alors que nous sommes focalisés sur quelque chose d’autre [Simons et Chabbris, 1999].

Quelques exemples

Pour le plaisir, je vous engage à aller voir ou pas les changements :

  • illustrations du change blindness :
    • un élément qui change de position dans l’espace, regardez l’image du couple ci-dessous dans le slideshow
    • un élément qui disparait/apparait (cf. ci-dessous l’image de l’avion)
    • des changements massifs peuvent paraitre inaperçus parce qu’ils sont tellement lents que l’attention ne peut capter le motif du changement, la vidéo
    • un changement lent de l’environnement (ou changement progressif)
    • des masques empêchent de voir le changement  (cf. ci-dessous l’image d’Egypte)

  • illustration de la cécité attentionnelle
    • une expérience très célèbre, allez compter le nombre de passes que les joueurs blancs se font.
    • un changement d’interlocuteur, où quand un touriste demande son chemin à une personne,
    • une scène d’un film, “qui a tué Lord Smithe ?“, le dénouement d’un crime quand le policier dévoile à la manière de Sherlock le coupable du meurtre.
    • le jeu du boneto, suivez le déplacement de la pièce mais pas seulement

 Comprendre

Le changement peut concerner les propriétés d’un objet, sa structure, sa couleur, sa dimension, son orientation ou bien l’objet
lui-même. Précisons que le changement apparaît évident aux yeux du sujet si on lui présente successivement l’image originale et l’image finale. Etonnamment, nous avons des difficulté à identifier un changement, et ce même si nous savons qu’un changement va se produire et même s’il porte sur une grande partie de la scène observée.

Ces phénomènes de cécité sont particulièrement bien connus dans le domaine de la conduite automobile (accidentologie) et très utilisés par les prestidigitateurs. Lors de la conduite, même si nous regardons la scène routière, certains éléments ne sont pas vus.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les scènes visuelles sont beaucoup moins riches que nous le pensons. L’impression que cette mémoire visuelle serait riche, n’est qu’une illusion. La détection d’un changement dans une scène ne peut se faire que si l’attention se trouve capter par un signal sur le point du changement. L’absence de mouvement au point du changement demeurera inaperçu.

D’autres déterminants de la perception du changement jouent un rôle important, ce sont des facteurs sémantiques comme par exemple l’incongruité du changement. Un changement cohérent dans une scène visuelle est plus difficilement détectable qu’un non cohérent. Un autre déterminant, est l’intérêt que nous portons aux éléments de la scène visuelle.

Bref ! nous ne percevons que ce sur quoi nous focalisons notre attention (surtout si l'objet n'est ni important ni pertinent). Nous n'avons pas une mémoire photographique des scènes visuelles.

Des lectures

  • RENSINK R.A. – (2000) The dynamic representation of scenes, Visual Cognition, 7 (1/2/3/), 191-211.
  • RENSINK R.A., O’REGAN J.K., CLARK J.J. – (1997) To see or not to see : The need for attention to perceive changes in scenes, Psychological Science, 8, 368-373.
  • SIMONS D.J. – (2000) Current approaches to change blindness, Visual Cognition, 7 (1/2/3/), 1-15.
  • SIMONS D.J., FRANCONERI S.L., REIMER R.L. – (2000) Change blindness in the absence of a visualdisruption, Perception, 29 (10), 1143-1154.

Les solutions

  • image du couple (la rambarde disparaît/apparaît)
  • image de l’avion (le réacteur apparaît/disparaît)
  • image d’Egypte (l’abre au fond à droite apparaît/disparaît)
  • le jeu du boneto, un des gobelets vert est remplacé par un poivron vert
Publié dans Billets d'humeur