Le cartable électronique

Le point de vue de collégiens de Boulogne et de St Denis

Comment pourrait-il bien être ce Cartable du futur ? des verbatims de collégiens interrogés

  • Comme un petit ordinateur portable, avec une poignée et des trucs pour le fermer. Et tout en seul fichier. C’est-à-dire qu’on aurait tous nos cahiers de leçons, de texte et d’exercices, et tout est regroupé dans l’ordinateur portable. Il y aurait par exemple, pour nous aider à conjuguer, un livre qui s’appelle Bescherelle, comme ça si on a un doute sur un verbe, on clique le verbe qu’on souhaite conjuguer au temps qu’on veut et puis voilà !. Et puis quand on veut le vocabulaire des langues LV1 ou LV2, ça pourrait bien nous aider ça…. On aurait plus de réussite… Mais ça deviendrait trop facile, à la fin pour les élèves, ils sauraient tout sur tout ! ».
  • Et quand la maîtresse dit « on n’a pas le droit d’utiliser l’aide », ça fait un fichier que pour traitement de texte et l’on ne peut rien ouvrir à part ce traitement de texte. Et si on veut dire « Bescherelle » pour nous aider, le Bescherelle dit « non non! c’est interdit, vous avez dû apprendre votre leçon ».
  • Pour les exercices, ce qui est mieux, c’est quand on met en partie haute l’exercice et que, en bas, on a de la place pour le traitement de texte. Parce que si on fait traitement de texte tout seul on ne voit pas l’exercice. Voilà, comme on perd moins de temps ! ».

Que pensent les chercheurs de ce que disent les élèves ?

Ces exemples montrent que les élèves ont une forte attente pédagogique, mais aussi en termes de facilité d’utilisation. Il est en effet très difficile mentalement de faire deux choses à la fois, d’être en situation de double-tâche : résoudre un exercice et faire des allers-retours entre l’énoncé et la page sur laquelle on reporte sa résolution. Voilà comment les élèves participent à la conception du cartable Electronique selon l’objectif souhaité par Thierry de Vulpillières, Chef de projet « cartable électronique », de développer des outils avec « une ergonomie spécifiquement pédagogique ».

Avec un poids inférieur à 1 kg, le cartable électronique est un outil nomade (portable ou tablette tactile) enrichi de manuels électroniques pour les élèves : Sciences et Vie de la Terre 3ème Bordas, Histoire Géographie 3ème Nathan, Education Civique 3ème Nathan, Vie sociale et professionnelle 3ème Nathan, et un dictionnaire Larousse ou Le Robert. Ce projet conjointement développé par les Editions Bordas et les Editions Nathan, a été présenté dans sa première version en juillet 2000.

Publié dans Billets d'humeur