ios 7, les nouveautés

Après une vision d’une conception skeuomorphiste, Apple s’oriente vers le flat design (ou design plat). C’est la fin des textures de bois, de cuir…

Voici quelques grands changements en termes de conception :

  • la transparence ou  translucidité sur les barres de navigation, barres d’outils, barres d’onglet. La “status bar” ou barre d’état est transparente quand les barres (de navigation, d’onglets, d’outils) et autres éléments de contrôles deviennent translucides. Le contenu de l’application est donc visible en toile de fond des composants d’interface
  • le design des boutons : ils perdent leur contour (vers une simplification, usage de libellé concis, et picto simplifié). c’est la typo et la couleur qui doivent susciter l’interaction
  • une typographie dynamique : la taille, la graisse, l’espace inter-lettres, l’interlignage sont ajustés automatiquement en fonction de la taille de texte choisie par l’utilisateur. Des styles de texte peuvent être par ailleurs définis (hiérarchie de titres, contenu…)
  • faire usage du full screen : les marges, les contours disparaissant on encourage l’usage plein écran
  • tendre vers un design aéré : apple prône l’espace pour que “designers to create apps with a sense of calm and tranquillity, focus and efficiency” (tout n’est que calme, tranquillité, concentration et efficacité). Donc, il faut assumer les espaces (les blancs) et ne laisser que l’essentiel (enlevr l’info parasite), aéré quoi…
  • appliquer les 3 principes clés de conception : “deference”, “clarity” et “depth”.
    • déférence : l’interface n’entre jamais en compétition avec l’utilisateur, elle permet aux utilisateurs de comprendre, d’interagir avec le contenu
    • clarté : le texte est lisible dans toutes les tailles, les icônes sont précises et claires, l’habillage est subtile et approprié, enfin l’accent sera mis sur la fonctionnalité
    • profondeur : les couches visuelles et les mouvements réalistes participeront au plaisir (de l’expérience utilisateur) et à la compréhension des utilisateurs
  • laisser tomber le réalisme ou hyper-réalisme (skeuomorphisme) :  c’est dans les guidelines, aucun indicateur de réalisme. c’est la fin des dégradés, des ombres, des effets de biseautage. Il n’y a pas de remise en cause des fondamentaux de base, comme la zone de tap minimale est toujours de 44 px.
  • les composants natifs changent donc vérifier leur intégration
  • en finir avec les splashscreens, c’est une des recommandations d’apple, l’utilisateur doit arriver rapidement sur le contenu attendu.
  • passer d’une interface codées en dur (taille et position des contenus) à une mise en page automatique.

Pour connaître toutes les nouveautés, référez-vous aux nouvelles guidelines développeurs, ou un lien vers slideshare,

Publié dans Billets d'humeur