Interopérabilité et sécurité des trains à grande vitesse

Union internationale des chemins de fer

Mission

Etude des systèmes de signalisation et réglementation TGV transfrontaliers (réseau Eurostar & Thalys) dans le cadre de l’interopérabilité et de l’introduction de système de contrôle-commande (UIC – Union Internationale des Chemins de fer).

  • analyse de traces : des livrets de procédures et réglementations des pays traversés (France, Belgique et Angleterre) soit 6 réglementations
  • entretiens conducteurs de trains grandes vitesses (France et Belgique)
  • mise en évidence des points forts des différentes signalisations

Partant de la documentation (livres de procédures), de l’apprentissage de la conduite en simulateur, d’entretiens auprès des exploitants, des conducteurs des trains à grande vitesse et de leurs formateurs, nous avons analysé les procédures liées aux changements de systèmes de navigation embarqués dans le cadre de l’interopérabilité : AWS, TVM, LGV-f/TVM, KVB, LGV-b/TBL, soit six passages différents d’un système à l’autre. Justifiés techniquement par les différences entre réseaux, les systèmes de navigation embarqués ne sont pas intégrés, mais se surajoutent (sans compter le prochain ajout prochain du système LGV2-b). L’analyse fait en outre ressortir que non seulement les procédures d’utilisation ne sont pas homogénéisées, mais surtout qu’elles présentent de grandes différences de complexité. Dans un souci d’homogénéité visant une meilleure sécurité, l’analyse montre l’importance des différences de signalisation sur les voies, des différences entre la sémantique de commandes fournies par des signaux pourtant proches, la connaissance qu’ont les opérateurs non seulement de la ligne, mais aussi celle du réseau et de son trafic et qui fait agir en connaissance de cause.

Durée : 1 an

 

STONE – méthode d’analyse appliquée à la signalisation routière et ferroviaire

La méthode STONE (Poitrenaud, 1998) considère l’ensemble des propriétés des objets étudiés (quelle que soit la nature de ces propriétés) et situe chacun des objets ou produits dans un graphe (ou treillis de Galois qui permet de répondre à ces trois impératifs). Pour mieux connaître ce formalise de description, lisez l’article relatif à STONE.

Publié dans Ergonomie