Il pleut… un peu d’histoire locale

Par ce temps d’hiver du mois de mai 2013, on ne peut que rester à la maison et quoi faire…

J’ai recherché dans mes affaires et j’ai retrouvé le scan d’un arrêté municipal unique en France qui date de 1900 sous l’impulsion du premier maire Eugène Thomas élu en 1897 (ville du Kremlin Bicêtre). Sa politique anticléricale commence par l’interdiction des processions religieuses sur la voie publique suivie en 1900 de l’interdiction du port de la soutane… Voici l’arrêté

Retranscription de l’arrêté municipal du 10 septembre 1900

Commune du Kremlin-Bicêtre
Arrêté
interdisant le port de la SOUTANE
sur le Territoire de la Commune

LE MAIRE DU KREMLIN-BICETRE

Vu les dispositions de la loi du 5 Avril 1884, articles 91, 92, 94 et 97
Vu les dispositions d’un arrêté de la Cour de Cassation au 20 février 1847
Vu les dispositions d’un arrêté de la Cour de Cassation au 11 Novembre  1851
Vu les dispositions de l’article 43 de la loi du 18 Germinal an X
Vu les dispositions de l’arrêté du Conseil d’Etat du 3 Août 1882, fondé sur un arrêté des Consuls du 17 Nivôse an XII;
Considérant qu’il n’est pas juste de laisser le clergé bénéficier d’un régime de faveur lui permettant de se soustraire aux obligations que supportent tous les autres citoyens;
Considérant que le clergé est un groupe de fonctionnaires; qu’il importe particulièrement, en raison de leur nombre, de leur indiscipline naturelle et de la nature même de leurs fonctions complètement inutiles au bien de l’Etat, de les rappeler en toutes choses au respect absolu de toutes les lois;
Considérant que, puisqu’ils profitent matériellement des dispositions de la loi du 18 Germinal an X, il est spécialement utile qu’ils se soumettent à tous les articles de cette loi essentielle;
Considérant, en outre, que si le costume spécial dont s’affublent les religieux, peut favoriser leur autorité sur une certaine partie de la société; il les rend ridicules aux yeux de tous les hommes raisonnables, et que l’Etat ne doit pas tolérer qu’une catégorie de fonctionnaires servent à amuser les passants;
ARRETE :
Article premier – Est interdit sur le territoire de la Commune du Kremlin-Bicêtre, le port du costume ecclésiastique à toute personne n’exerçant pas des fonctions reconnues par l’Etat et dans les limites du territoire assigné à ces fonctions.
Art. 2 – MM. le Commissaire de Police, l’Agent voyer communal, les Agents communaux et MM. les Gendarmes sont chargés de veiller à l’exécution du présent arrêté.

Le Kremlin-Bicêtre, le 10 Septembre 1900

Le Maire, Conseiller général,
E. THOMAS

Publié dans Billets d'humeur
Un commentaire pour “Il pleut… un peu d’histoire locale
  1. Chouly dit :

    Génial++ je fais suivre!!!!